DARAN

18 hours 3 minutes ago

Daran sera de la programmation des FrancoFolies de Montréal le 12 juin sur la scène Bell avec Daniel Bélanger #daran #franco #francofolies #francofoliesmontreal #danielbelanger

DARAN

1 day 1 hour ago

Prochain spectacle à Sherbrooke ce samedi 26 mai https://theatregranada.com/programmation/daran/

DARAN

4 days 14 hours ago

DARAN

4 days 14 hours ago

DARAN

4 days 18 hours ago

DARAN

4 days 19 hours ago

Ce soir en show @anglicane de Lévis #daran #soundcheck #live #endorphine

DARAN

2 weeks 1 day ago

Mots pour Mô,

Hier, sur un petit sms, je suis passé en un clin d'oeil de l'insouciance décontractée d'un apéro à la maison au désarroi le plus total et à l'incompréhension.
La chanson française venait de perdre une immense artiste, moi, je venais de perdre une de mes meilleures copines de travail, de rigolades, de restos, de vacances… Bref, tout un pan de ma vie.
Alors, je me suis recroquevillé, et j'ai pris un peu de temps avant de retrouver un niveau de communication acceptable.

Les gens qu'on rencontre sont comme des chemins qu'on emprunte. Parfois on n'y fait que passer puis on change de direction pour en découvrir rapidement de nouveaux, parfois on s'y attarde parce-qu'on s'y sent bien.
Ça ne s'explique pas, ça n'a pas vraiment de logique. C'est peut-être ça qu'on appelle plus couramment les "atomes crochus".
Evidemment, dans la plus part des cas, les chemins préférés des uns ne sont pas toujours les chemins préférés des autres. A quelques exceptions près…
Par ta gentillesse, ta générosité, ton ouverture sur les autres, ton humour, par une sorte de magnétisme enveloppant inexplicable, tu faisais et feras pour toujours l'unanimité auprès de tous ceux qui ont un jour croisé ta route.
J'ai été de ceux-là. Ça a été pour moi une chance et un honneur inouï.
Quand la vie m'a fait ce cadeau merveilleux, je me souviens avoir travaillé dur pour élever mon niveau de composition à la hauteur d'une des plus belles voix de ce monde (et de sûrement bien d'autres mondes à découvrir…).
Réaliser un album, c'est un peu comme fabriquer un écrin de velours autour d'une voix. Mais comment fabriquer du velours sur du velours?
Comment faire de la direction de voix quand on perd tout son sens critique à la seconde où les premières volutes d'une mélodie passent par le philtre envoûtant d'une telle puissance d'interprétation et d'une telle sensibilité artistique?
Et puis, surtout, comment refuser une petite coupe de champagne?

Reviens quand tu veux, ma petite Mô, chanter dans mes rêves pour me procurer à nouveau ce sentiment de plénitude, cet enveloppement merveilleux qui anéantissait toute forme de trac en moi chaque fois que nous avions à interpréter notre duo.
Je te souhaite un chouette dernier voyage.

Une pensée affectueuse pour Lou et pour Pablo.
Une pensée pour Ludo.
Une pensée aussi pour ses musiciens…

Cet hiver 2017/2018 aura été pour moi l'hiver de bien des pertes d'êtres chers.
Tout cela s'inscrit sûrement dans un grand tout, mais c'est tout-de-même un sacré concentré de chagrin.
Finalement, les deux seules choses dont on puisse être vraiment sûr dans cette vie, c'est qu'on va tous mourir un jour et que Vladimir Poutine sera réélu…

Daran

https://www.youtube.com/watch?v=7CxmZ6EQDr4

Maurane 'Si Aujourd'hui' Live from TV Show 'We Love Céline' (Novembre 2012)

DARAN

2 weeks 6 days ago

L'album "Live à Montréal" est maintenant disponible via la boutique. Inclus 1 vinyl, 1 cd et un code de téléchargement.

https://lemouvementdesmarees.ecwid.com/#!/DARAN-Live-%C3%A0-Montr%C3%A9al-1-cd-1-vinyl-1-code-de-t%C3%A9l%C3%A9chargement/p/100438074/category=0

DARAN

3 weeks 2 days ago

Le concours de clip a donné des idées à certains :-)
"Tout tout seul" par Fabrice Tek Fulcrand #daran #endorphine #videoclip #touttoutseul

https://vimeo.com/267146937

Daran

S’il est un artiste qui dénote incontestablement dans le paysage pop-rock français, il s’agit bien de Daran, reconnaissable entre tous. La qualité de sa voix, de ses guitares, de son propos et de son style signent la patte Daran. Sans cesse à l’affût de perfectionnement, en recherche musicale perpétuelle, les yeux grands ouverts sur ce qui l’entoure, il surprend à chaque fois tout en conservant ce qui nous fait l’aimer : l’amour du travail bien fait, l’humanité, en un mot : les tripes. « Je suis incapable de faire le même disque deux fois de suite. Chaque album est un instantané de ce que je vis ou de ce que je vois. » Sa discographie traduit son évolution : J’évite le soleil, son premier opus, paru en 1992, et concocté dans son home-studio le posait déjà comme un artiste d’une impressionnante maturité.

En 1994, le deuxième album, Huit barré, devait propulser Daran sur le devant de la scène avec l’extrait Dormir dehors et le succès qu’on lui connaît. En 1997 arrive Déménagé, ovni musical mêlant électrique et électro, déroutant la critique et assurément l’un des meilleurs albums de l’artiste, témoin de son ouverture artistique.

Puis, en 2000, le délicat Augustin et Anita enregistré dans les conditions du live, tout en chaleur. Son cinquième album, Pêcheur de pierres . nous emmène dans un univers encore différent, né de l’introspection et du renouveau. Né aussi d’une hydre à trois têtes : Daran évidemment, investi plus que jamais à tous les niveaux de la création, mais aussi le multi-talentueux Erik Fostinelli, le bassiste fidèle devenu bras droit et enfin, Pierre-Yves Lebert, nouveau venu dans l’univers discographique de Daran avec Pêcheur de Pierres, auteur brillant et inspiré de la majorité des textes. Leur substance ? « De petites choses qui en cachent de grandes ».

Sortie en janvier 2007 Le petit peuple du Bitume est basé sur un concept proche de ceux des années 70, comme s’il avait composé un seul titre de 55 minutes. Des ambiances majestueuses et des solos inoubliables. C’est certain, Daran a été élevé aux Pink Floyd et autres groupes de cette période où rien n’était pré-formaté. Aux textes, on retrouve Pierre-Yves Lebert, Christophe Miossec et Didier Balducci. Il distille son univers chanson après chanson, et on est bien chez lui. Novembre 2009 : C ’est la sortie la toute première compilation de Daran, « Couvert de  poussière » où se côtoient des chansons revisitées et réenregistrées pour l’occasion, quelques titres issus de ses derniers albums et un inédit …

Il partage la scène avec des gens de différents horizons: MC Solar, Calogero en Europe, Louis-Jean Cormier et d’autres amis musiciens lors de ses passages au Québec. Il annonce d’ailleurs, dans une entrevue accordée à Sylvain Cormier du journal Le Devoir en octobre 2010, qu’il s’installe à demeure au Québec. « L’homme dont les bras sont des branches » est le premier album « Québecois » de Daran réalisé et enregistré entièrement à Montréal.

S’en est suivit « Le Monde Perdu » album entièrement acoustique : guitare, voix, harmonica. De cet album a découlé un show tout à fait innovant et multi média alliant la musique, le cinéma et le dessin. Ce spectacle a d’ailleurs été récompensé d’un Felix au Gala de l’Adisq et la tournée aura comptabilisé plus de 200 spectacles à travers le Canada et l’Europe.

Avec Endorphine, son dixième album, Daran, nous ramène dans la plus pure tradition du pop-rock auquel il nous avait habitué par le passé. Dans cette ode à la liberté et à l’anticonformisme on retrouve la poésie incisive d’un Daran puissant et direct.