DARAN

5 days 13 hours ago

Voici les dates de la tournée de printemps en France et Belgique.

30 mars : Arlon (B) - Entrepôt

31 mars : Metz (F) - L'Aérogare

1er avril : Ris Orangis (F) - Le plan

4 avril : Leers (F) - Le Relais

5 avril : Bruxelles (B) - Cali Club

6 avril : Verviers (B) - Spirit of 66

7 avril : Huy (B) - Atelier Rock

8 avril : Beuvry (F) - Salle Prévauté

10 avril : Paris (F) - Petit Bain

11 avril : Barberaz (F) – Le brin de Zinc

12 avril : Replonge (F) - La Levée

13 avril : Gerardmer (F) - MCL

Infos dans la rubrique "évènements" #daran #endorphine #tour #chepaki

DARAN

6 days 9 hours ago

Shooting vidéo #elledit #chepaki

DARAN

6 days 17 hours ago

Une nouvelle date s'ajoute à la tournée d'avril. 31 mars à l'Aérogare de Metz.

DARAN

6 days 17 hours ago

Daran présentera son nouvel album Endorphine ainsi que d'anciennes chansons

Daran présentera son nouvel album Endorphine ainsi que d'anciennes chansons

DARAN

1 week 11 hours ago

Endorphine est disponible sur les différentes plateformes de téléchargement http://hyperurl.co/daran_endorphine

DARAN

2 weeks 3 days ago

Hello!

Je vous souhaite à tous une très belle année 2018!
J'espère pour ma part avoir la chance d'aller le plus possible à votre rencontre sur les routes du Québec ( et du reste du Canada! ), de Belgique, de Suisse et, évidemment, de France ( métropolitaine, Tahiti, la Réunion et partout ailleurs!… :) ).
Je vous prépare également une surprise pour le printemps. Quelque-chose que certains d'entre-vous attendent depuis maintenant bien longtemps!
Je vous en dis plus long dans le courant du mois de janvier…

Bon réveillon à tous!

Daran

DARAN

4 weeks 1 day ago

Daran dans le top 40 indie Rock de Siriusxm

Un dernier top pour cette année, celui de l'Indie rock d'Attitude :
40 - Caravane - Entre ma tête et mon coeur
39 - Blanche et Noir - Arrête tout le temps de me dire
38 - Amor & Willie - Alma
37 - ClairObscur - Vivre ensemble
36 - Rancoeur - Sous les pavés
35 - Barbagallo - Nouveau sidobre
34 - Zen Bamboo - Poupée vaudoo
33 - Rouge Pompier - Perds pas ton temps
32 - Anthony Roussel - Jamais
31 - Fuudge - Satan
30 - Greg Alone - Je sais pas danser
29 - Half Baked - Beau bike
28 - Jeanphilip - Blancheur
27 - Natation - Prestone
26 - Rose Fargo - Willy Wonka
25 - PONI - Brise-glace
24 - on a créé UN MONSTRE - Rencontre surprise
23 - O Linea - La somme
22 - Miron Noir - Qui je suis
21 - Keith Kouna - Sheriff
20 - Mat Tyler - Luminaires
19 - Mélanie Venditti - Pompéii
18 - Cherry Chérie - Le braconnier
17 - DARAN - Pauvre ça rime à rien
16 - Gagné - Comme un phare
15 - Mardi Noir - Des jours des mois
14 - LOÏC APRIL - Ne rien faire
13 - Les Vétérans - Et maintenant
12 - Les Deuxluxes - Diable du printemps
11 - Sally Folk - J'aurai ton enfant quand même
10 - WD-40 Montréal Officiel - La mer des tourments
9 - Paul Cargnello - Toi le pacifique
8 - VICTIME - Voir dans le noir
7 - Thierry Bruyère - Au service de sa majesté
6 - Vulvets - La mort
5 - Bermudes - Cinémascope
4 - Canailles - Backflips
3 - ALTESSE - Jeune innocence
2 - Mara Tremblay - Ton corps au mien
1 - Corridor - Coup d'épée

DARAN

1 month 1 week ago

Je me souviens d'avoir ouvert pour lui il y a bien longtemps sur une série d'Olympia pleins à craquer, à Paris.
C'était la première fois que je le rencontrais.
Je me souviens d'avoir surpris son regard alors qu'il m'observait sur le coté de la scène pendant que je m'époumonais sur "Dieu nous regarde travailler" (une chanson de mon tout premier album), ce qui n'avait fait qu'augmenter mon niveau de stress déjà pourtant très élevé.
Je me souviens de lui bienveillant dans les loges.
Je me souviens de la première fois, quelques années plus tard, où j'ai entendu sa voix sur une de mes chansons. Un instant saisissant et inoubliable.
Je me souviens des moments passés dans ses loges quand il passait à Montréal.
Je me souviens qu'il m'avais promis de faire sa première partie à l'occasion de ses deux soirs au Centre Bell, toujours à Montréal, et qu'il avait tenu parole des mois plus tard.
Encore un grand moment.
Je me souviens aussi d'un repas en famille chez lui, en toute simplicité, à Pacific Palisade, et d'une soirée à écouter des vinyles où il parlait de ses potes Brian Setzer, Jimmy Page, de ses ballades à moto à Santa Fe, de son amour du cinéma et de tout ce qui le faisait vibrer comme au premier jour avec l'émerveillement et le regard d'un enfant. Le regard, toujours…
En fait, d'un certain coté, il était juste un mec comme toi et moi, avec seulement cet énorme quelque-chose d'insaisissable en plus chaque fois qu'il se mettait à chanter.
Ce qu'il a fait quasiment jusqu'à son dernier souffle.
Et c'est probablement ce quelque-chose qui faisait qu'il n'était pas non plus exactement un mec comme toi et moi…
Une pensée pour sa famille et pour ses proches.

Salut Johnny!
Si tu croises Fosti, passe lui le bonjour…

https://youtu.be/Bi-YKafuRKg
#JohnnyHallyday

Commandez votre Coffret Collector dès maintenant : http://johnnyhallyday.warnerartists.net/fr - Télécharger l'album "l'Attente" sur Itunes : http://bit.ly/JH...

DARAN

1 month 2 weeks ago

https://branchesculture.com/2017/09/21/daran-endorphine-nouvel-album-engage-conceptuel-je-repars-critique-societe/

Daran

S’il est un artiste qui dénote incontestablement dans le paysage pop-rock français, il s’agit bien de Daran, reconnaissable entre tous. La qualité de sa voix, de ses guitares, de son propos et de son style signent la patte Daran. Sans cesse à l’affût de perfectionnement, en recherche musicale perpétuelle, les yeux grands ouverts sur ce qui l’entoure, il surprend à chaque fois tout en conservant ce qui nous fait l’aimer : l’amour du travail bien fait, l’humanité, en un mot : les tripes. « Je suis incapable de faire le même disque deux fois de suite. Chaque album est un instantané de ce que je vis ou de ce que je vois. » Sa discographie traduit son évolution : J’évite le soleil, son premier opus, paru en 1992, et concocté dans son home-studio le posait déjà comme un artiste d’une impressionnante maturité.

En 1994, le deuxième album, Huit barré, devait propulser Daran sur le devant de la scène avec l’extrait Dormir dehors et le succès qu’on lui connaît. En 1997 arrive Déménagé, ovni musical mêlant électrique et électro, déroutant la critique et assurément l’un des meilleurs albums de l’artiste, témoin de son ouverture artistique.

Puis, en 2000, le délicat Augustin et Anita enregistré dans les conditions du live, tout en chaleur. Son cinquième album, Pêcheur de pierres . nous emmène dans un univers encore différent, né de l’introspection et du renouveau. Né aussi d’une hydre à trois têtes : Daran évidemment, investi plus que jamais à tous les niveaux de la création, mais aussi le multi-talentueux Erik Fostinelli, le bassiste fidèle devenu bras droit et enfin, Pierre-Yves Lebert, nouveau venu dans l’univers discographique de Daran avec Pêcheur de Pierres, auteur brillant et inspiré de la majorité des textes. Leur substance ? « De petites choses qui en cachent de grandes ».

Sortie en janvier 2007 Le petit peuple du Bitume est basé sur un concept proche de ceux des années 70, comme s’il avait composé un seul titre de 55 minutes. Des ambiances majestueuses et des solos inoubliables. C’est certain, Daran a été élevé aux Pink Floyd et autres groupes de cette période où rien n’était pré-formaté. Aux textes, on retrouve Pierre-Yves Lebert, Christophe Miossec et Didier Balducci. Il distille son univers chanson après chanson, et on est bien chez lui. Novembre 2009 : C ’est la sortie la toute première compilation de Daran, « Couvert de  poussière » où se côtoient des chansons revisitées et réenregistrées pour l’occasion, quelques titres issus de ses derniers albums et un inédit …

Il partage la scène avec des gens de différents horizons: MC Solar, Calogero en Europe, Louis-Jean Cormier et d’autres amis musiciens lors de ses passages au Québec. Il annonce d’ailleurs, dans une entrevue accordée à Sylvain Cormier du journal Le Devoir en octobre 2010, qu’il s’installe à demeure au Québec. « L’homme dont les bras sont des branches » est le premier album « Québecois » de Daran réalisé et enregistré entièrement à Montréal.

S’en est suivit « Le Monde Perdu » album entièrement acoustique : guitare, voix, harmonica. De cet album a découlé un show tout à fait innovant et multi média alliant la musique, le cinéma et le dessin. Ce spectacle a d’ailleurs été récompensé d’un Felix au Gala de l’Adisq et la tournée aura comptabilisé plus de 200 spectacles à travers le Canada et l’Europe.

Avec Endorphine, son dixième album, Daran, nous ramène dans la plus pure tradition du pop-rock auquel il nous avait habitué par le passé. Dans cette ode à la liberté et à l’anticonformisme on retrouve la poésie incisive d’un Daran puissant et direct.